CACTUS, JE VOUS AIME !

Ce n’est un secret pour personne, les cactus me fascinent, me passionnent, je les collectionne par dizaine. Effet de mode, tendance actuelle,… je dirai que c’est avant tout (et certainement) grâce à la passion que mon papa a pour ces cactées. Je ne lui arrive pas à la cheville, il en possède pas loin d’une centaine en tout genre et surtout de toutes tailles. Toutes les excuses sont bonnes pour en ramener un à la maison au grand désespoir de mon homme, quoi qu’il en soit je trouve toujours une place et comme je change très souvent ma déco de place,… bref je n’en ai jamais assez.

On ne peut pas le nier, les cactus sont à la mode, en déco, en décor, en tableau, en vrai, on les voit absolument partout ! Facile d’entretien quand ils sont représentés mais en vrai ? Quel est le mode d’emploi ? Heureusement c’est plutôt simple, vous avez choisi la bonne plante mais j’ai quand même décidé de vous donner quelques petits trucs car je lis et écoute vos commentaires à travers les réseaux, vous vous posez beaucoup de questions et les réponses fournies ne sont pas toujours les bonnes.

 

     

      ¤ Origines

Parce qu’un peu d’histoire ne fait jamais de mal,…

Les cactus appartiennent à la famille des cactées et comptent plus de 2000 espèces en provenance principalement d’Amérique, les Etats-Unis et le Mexique, rien de surprenant jusque là mais aussi sous les neige de Patagonie, oui oui dans la neige ! Leurs ancêtres se sont diffusés à travers le continent américain en s’adaptant progressivement à un environnement aride. Leurs feuilles ont donc disparu, remplacées par des aiguillons et leurs tiges sont devenues des organes de stockage de l’eau, qui leur permettent de survivre à de longues périodes de sécheresse. Aujourd’hui, les cactées sont surtout cultivées en pot pour le décor de nos intérieurs (et nos posts instagram 😊 ).

 

      ¤ Cactées, succulentes,… What ?!

Les plantes grasses sont appelées succulentes. Les cactus sont également succulents mais toutes les succulentes ne sont pas des cactées, vous me suivez ? Aller je vous montre un schéma pour vous aider :

La

Vous l’aurez compris, tous les membres des cactées sont des plantes succulentes.

Dans la famille cactées, les feuilles n’existent plus (sauf exceptions) et se sont transformées en épines. La tige, sert de stockage de l’eau et ils possèdent des aréoles, une sortes de coussinets sur lesquels sont implantées toutes les épines. 

Les autres plantes succulentes appartiennent à différentes familles botaniques dans lesquelles on trouve également des plantes « normales ». Les feuilles sont souvent présentes, contrairement aux épines plus rarement et ne sont pas fixées sur des aréoles. On estime qu’il existe à peu près 10.000 espèces de plantes grasses autres que les Cactées, réparties dans plusieurs dizaines de familles. 

     

      ¤ Leurs besoins pour une #dreamlife

La lumière – Ils ont besoin de beaucoup de lumière à n’importe quelle période de l’année. Réservez-leur l’emplacement le mieux éclairé bénéficiant de plusieurs heures  d’ensoleillement par jour. Durant les beaux jours à l’extérieur plein sud ou à l’intérieur derrière une fenêtre orientée sud également. N’hésitez pas à leur offrir un petit séjour au jardin en été (après le 15 mai, derniers risques de gelées), ils referont ainsi le plein d’énergie !

Chez moi ils sont un peu partout, je ne respecte pas cette règle à 100% et n’ont pas l’air d’être malheureux pour autant, j’en ai même dans ma salle de bain qui ne possède pas de fenêtre. L’été je les sors en grande partie sur mon balcon, plein soleil, ils sont heureux !

 

L’arrosage – Pour pouvoir vivre sur leurs réserves d’eau, les cactus doivent d’abord « faire le plein ». Comme toutes les plantes, les arrosages se font en période de croissance. Cette période se situe généralement en été, plus globalement entre le printemps et l’automne (certaines marquent par contre un repos végétatif en été et/ou une croissance hivernale).

En période de repos végétatif : Lorsque les plantes sont au repos l’hiver, les besoins en eau sont infimes voire inexistants. Les arrosages doivent juste permettre d’éviter le dessèchement complet de la terre (et encore car les cactus vivent en zone aride à l’état sauvage).

La règle générale : 0 à 1 fois par mois maximum.

En période de croissance : Les cactus doivent être arrosées uniquement lorsque la terre est complètement sèche en période de croissance. En fonction de l’endroit où vous l’aurez entreposé les besoins ne sont pas les mêmes.

La règle générale :
– 1 à 2 fois par mois pour les plantes placées à l’intérieur de la maison ;
– 1 fois par semaine au printemps et en été pour les plantes placées à l’extérieur.

Quelle quantité ?

  • Printemps/automne : J’utilise un petit arrosoir ou une bouteille type spray, petite et moyenne quantité d’eau suivant la taille des plantes. Si celle-ci n’absorbe pas l’eau dans les 24 heures, je la considère comme dormante. Dans ce cas je l’oublie un peu et je ré-essaie une légère quantité lors du prochain arrosage. Le but étant d’éviter de donner de l’eau aux plantes qui sont « endormies » .
  • Eté : Arrosoir comportant d’une pomme aux trous fins ou toujours avec une bouteille spray, j’arrose les plantes sur les étagères en plusieurs passages espacés de quelques minutes. Au jet d’eau réglé en pluie fine pour les plantes à l’extérieur de la serre.
  • Hiver : Rien de rien si les plantes sont au froid, celles allant au chaud reçoivent de l’eau une seule fois par mois.

 

➡ Ces fréquences d’arrosage ne sont que des indications à adapter en fonction des besoins spécifiques des plantes (les cactus sont plus résistants à la sécheresse), de la température ambiante et des précipitations pour les plantes placées à l’extérieur.

Après chaque arrosage, n’oubliez pas de vider l’eau de la soucoupe.

 

La température : Les cactées supportent les températures de nos intérieurs tout au long de l’année. Par contre elles préféreront passer l’hiver dans une pièce  un peu plus fraîche si possible (entre 2 et 15 °C), elles rentreront naturellement en période de repos végétatif très bénéfique, elles refleuriront au printemps.

 

 

      ¤ On en prend soin !

 

Le nettoyage : Et oui, nos chers amis on aussi besoin d’être cocoonés ! Pensez à les dépoussiérer car elle limite la photosynthèse, j’utilise un pinceau souple à make-up  pour avoir un meilleur accès entre les aiguilles.

Rempotage et terreau – Les cactées grandissent lentement. Elles ont besoin d’un rempotage que tous les deux ou trois ans, au printemps de préférence, dans un pot de diamètre supérieur d’environ 2 cm à celui du contenant précédent. Il est conseillé aussi de rempoter immédiatement après l’achat des cactus conditionnés en petits pots.

Vous trouverez du terreau spécial cactus – enrichi en sable –  un peu partout maintenant même en grandes surface et à prix largement abordables ! Léger, poreux et parfaitement drainé, il empêche l’eau de stagner au niveau des racines. Lors de l’arrosage, vous pouvez ajouter un engrais « spécial cactus » qui ne pourra leur faire que du bien.

Boutures, toujours plus – Une bouture c’est un morceau de végétal qui a été détaché d’une plante mère puis replanté, elle peut alors redonner naissance à une nouvelle plante, pas besoin d’investir pour remplir votre intérieur de cactus ! Lorsqu’une plante s’abîme, est malade cela permet de lui sauver la vie.

J’ai eu l’occasion d’en faire l’expérience avec un cactus qui avait décidé de me quitté, j’ai pu prélever à temps un petit bout encore intacte. Il est important de le laisser cicatriser avant de le replanter lorsque les racines commenceront à émerger du cal de cicatrisation (la plaie ou l’entaille). Je l’ai juste replanté dans du terreau frais donc déjà humide, pas d’arrosage immédiat nécessaire et maintenant je l’oubli, il se débrouille tout seul le petit !

 

 

Je pense avoir fait le tour des points essentiels pour que vos cactus deviennent des cactus de compét’ !

En espérant que cet article vous sera carrément utile. N’hésitez pas si vous avec des questions sans réponses, je me ferai un plaisir de vous répondre !

2 Commentaires

  • Orlane. 15 mars 2018 à 22 h 08 min

    Hello !
    Merci beaucoup pour ce super article.
    J’ai juste une petite question, quelle quantité mets tu d’eau pour tes cactus ? Le miens fait presque 1 mètre de hauteur, c’est un cactus Euphorbe Eritrea. 😉 J’ose pas l’arroser trop de peur de le faire mourir. 😂

    Répondre
    • MaRayon 16 mars 2018 à 9 h 56 min

      Coucou,
      Je suis ravie qu’il te plaise et puisse t’aider 🙂 !
      J’ai rajouté un petit paragraphe « quelle quantité » car effectivement je n’ai pas été très précise. Difficile de donner une quantité exacte, le tout est de bien mouiller la terre mais attention à ne pas la tremper. Surtout l’eau de doit pas rester dans la soucoupe, elle ferait moisir le cactus. J’utilise un spray pour bien humidifier le cactus et l’eau coule ensuite le long et dans la terre.
      Il doit être magnifique !

      Répondre

Laisser un Commentaire